L'envie de devenir comédien lui vient après avoir assisté à un one-man-show à Paris.
Je n'avais jamais joué un personnage qui subit un bouleversement continu." Vie privée modifier modifier le code Laurent Lucas a rencontré sa femme à Montréal sur le tournage de Quelque chose d'organique en 1998.Jérémie Rénier très impliqué dans son rôle.En 2013, il joue dans un autre téléfilm biopic, Le Métis de Dieu d' Ilan Duran Cohen, où il interprète le Cardinal Lustiger.Sa première mission, qu'il aborde avec enthousiasme, est de préparer le rachat encore confidentiel d'une usine par un grand groupe.D'abord comédien de théâtre, il commence une carrière au cinéma en 1997 et obtient une nomination.En 2007, il est parrain du Rallye Müvmedia, un concours international de courts-métrages documentaires pour français et québécois.Durant la phase de préparation au rôle, Jérémie Renier s'est fortement impliqué pour comprendre l'univers des consultants et a même suivi un séminaire.Installé depuis quelques années.Sommaire, enfance et formation modifier modifier le code, né à, paris d'un père chimiste et d'une mère professeur d'anglais, Laurent Lucas passe son enfance.Longs métrages modifier modifier le code 1992 : Les Sept Péchés capitaux, film à sketches belge de Beatriz Flores, Frédéric Fonteyne, Yvan Le Moine, Geneviève Mersch, Pierre-Paul Renders, Olivier Smolders et Pascal Zabus 1996 : La Promesse de Jean-Pierre et Luc Dardenne : Igor 1999.
Vie privée modifier modifier le code Jérémie Renier est marié à Hélène Helinck avec qui il a deux enfants.
Rétine de Plateau et fréquente l' école de cirque de Bruxelles.
Le réalisateur confie : "Jérémie possède cette dualité-là.Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.Ses premiers rapports sont convaincants.Il tourne ensuite sous la direction de François Ozon dans Les Amants prostitution budapest adresse criminels, en 1999, où il donne la réplique à sa compatriote Natacha Régnier.À la télévision, il a incarné.En 2003, son nom est associé à trois films sélectionnés au Festival de Cannes : Va, petite!



Une fiction documentée, jean-Marc Moutout parle de son film comme d'une "fiction documentée".


[L_RANDNUM-10-999]