Penses-tu quelles aiment cela?
Ils devenaient des adorateurs de satan, mais ils ne se séparaient pas de leur corps.
Je vous dénie le droit de parler au nom de toutes les prostituées, parce que vous silenciez celles qui pourraient désigner cette violence, vous exploitez leur silence et nen faites même pas mention, ce qui contribue à les revictimiser.Elle était trop insolente et désobéissante à la maison, c'était parce qu'elle était mon amie et j'avais une mauvaise influence sur elle.Et aussi, une torture sexualisée.Apparemment, cela ne caractérise pas à tes yeux un rapport de force.J'ai commencé à avoir des rêves dans mon sommeil dans lesquels je combattais comme dans les films et triomphais dans ces batailles dans une zone urbaine.Le monde sentraide même sil est pauvre.Jy suis retournée quand même.Tu oublies que tout ce monde senrichit aux dépens de la prostituée et lexploite.Chère Stephanie, je suis lune de ces prostituées «volontaires» si souvent vantées.
Lis comme ils prennent plaisir et sexcitent à savoir que la femme naiment pas cela et ne le fait que pour largent, parce quelle a besoin de ce maudit pognon ou parce quil y a un mec assis dans la pièce dà côté.
Stephanie, demande donc aux trauma-thérapeutes doù vient le stress post-traumatique dont souffrent les prostituées qui aboutissent éventuellement chez eux/elles (avec un peu de chance)?
Jésus doit gagner plusieurs âmes à Lui, le temps est presque á son terme.
La prostitution ce nest pas un choix, cest pour la drogue que jen ai fait.Ou aurais-je dû prouver que je ne me prostituais plus?Je vous salue au nom de Jésus-Christ.J'ai conduit mon amie à lautel pour quon prie pour elle parce que je ne voulais pas que quelquun la touchât parce que nous étions trop orgueilleuses.Dans le dernier crash davion à destination de lEurope que jai causé, il y avait un enfant de Dieu qui menait une vie de sainteté.Quand il y a crash davion, ce nest pas la faute du pilote, nous étions à lorigine de tous les crashs davion que je connais, nous étions en mission et nous ne pouvions rien faire contre cela.Leurs «protecteurs» déposent le matin et viennent chercher en soirée des femmes offrant des pratiques qui les blessent et menacent leur santé.Il faut aider les filles et aider les familles.


[L_RANDNUM-10-999]