(21) ont évalué le programme de promotion du préservatif 100 condoms mis en place par le gouvernement.
La prévalence de l'infection à VIH est par contre restée relativement stable : 35 en 1988 et 1994, et 30 en 1995.
Durant cette période, 27 cas de nouvelles infections sont survenus parmi 227 personnes-année d'observation, soit une incidence moyenne durant les cinq ans d'étude de 11,9 pour 100 personnes-année (IC 7,42-16,38).Une action de terrain menée en Allemagne (SUB/WAY) (16) insiste sur l'importance d'un lieu d'accueil.
La région de Kédougou du fait de son inaccessibilité à tous les niveaux et dune forte prostitution, est confrontée à des difficultés de prise en charge du Vih/Sida et dautres pathologies a fait noter, lundi, le médecin-chef de région (MCD le docteur Cheikh Sadibouh Senghor.Ces résultats d'études devraient permettre d'adapter les stratégies de prévention aux changements et évolutions pouvant survenir du fait du programme lui-même ou de facteurs extérieurs.De Vincenzi, "Preventive action against HIV infection among transvestite/transsexual sex workers in Paris ThD 466.Cruz., "STD'S and annonce escort mature HIV prevalence in female sex workers (FSW) in Mexico city MoC 1432.Résultat : «Le taux de contamination par le VIH des professionnelles du sexe est bien plus faible dans les pays où cette activité est au moins en partie légalisée, par rapport à ceux où elle est totalement illégale», explique le Dr Perez.On peut toujours mesurer le taux d'utilisation du préservatif auprès des personnes prostituées et mettre en place des actions de prévention, mais il semble de plus en plus illusoire de réaliser à long terme une prévention efficace sans inclure des actions spécifiques auprès des clients.Ce premier travail, qui doit être poursuivi, a permis d'entrer en contact avec une population particulièrement marginalisée du fait de l'homophobie existant dans ce pays.Le Conseil national de lutte contre le Sida (cnls) en collaboration avec lajspd documente change euro dirham emirati les bonnes pratiques sur la Prévention de la transmission mère-enfant (ptme) dans la région de Kédougou.Les données actualisées de prévalence montrent que, selon le lieu de recrutement, la prévalence du VIH varie énormément : 25 parmi 143 femmes venant effectuer des dépistages de MST à Montego Bay (Jamaïque) (1) ; 9 parmi 76 femmes à Kingston (Jamaïque) (2) ; 3,4.Les auteurs disposaient, de plus, de l'âge approximatif du client et de son origine géographique.
Dans les pays où le préservatif est disponible et largement utilisé par les personnes prostituées, il y aura toujours des personnes vivant dans de telles conditions qu'elles ne seront pas en mesure de l'exiger auprès de leurs clients.
Ettiègne-Traoré., "The associations between cervicovaginal HIV-1 shedding and STD, immunosuppression, and serum viral load in female sex workers in Abidjan, Côte-d'Ivoire WeC 332.
News Dans les pays où la prostitution est légalisée, le taux dinfection des prostituées par le VIH est nettement inférieur : les femmes peuvent mieux se protéger.
L'utilisation du préservatif en termes de prévention est au cœur des études et des actions menées auprès des personnes prostituées.
Dans les 30 jours précédant l'étude, 64 des travestis avaient consommé de l'alcool à forte dose, 28 de la marihuana et 51 de la cocaïne ; 2 déclarent consommer la cocaïne par voie intraveineuse.En stratifiant l'analyse sur les facteurs de risque (nombre de clients.«Cest une région fermée avec la particularité dabriter des sites traditionnels dorpaillage et son corolaire de comportements divers dû au fait que près de 9 nationalités de la sous-région y vivent» a relevé Cheikh Sadibouh Senghor.Kilmarx., "Declining prevalence of gonorrhoea (GC) and chlamydia (CT) in female sex workers (FSW Chiang Rai, Thaïland, 1991-94 MoC 440.D'autres changements sont intervenus : Sittitrai.A Tokyo (31 une étude les clubs libertins de prévalence a été réalisée auprès des clients de femmes prostituées thaïs à partir du sperme contenu dans les préservatifs.


[L_RANDNUM-10-999]