, celle sur la sexualité merina.
Pivaro-tena vendeuse de corps ou pampanofa vatana loueuse de corps.Embrassade sur les joues.position du coït qui consiste pour la femme, sous lhomme, à étendre ses jambes, sans faire aucun mouvement.Du petit ami dans les années 20-40 ; petite amie sipônjy.Ensuite tout va très vite.pecto escort wannonce (petit bonbon malgache).Des prostituées «côtières» chez les jeunes de Tananarive, depuis la fin bd echangisme des années 80, dérivée par troncation et suffixation de makôsa (v. .615 milolalola dodeliner ; hésiter.
Autres verlans : naiga ou naigy.
( Victor Hugo, Les Misérables, III, 8, 8 ; 1862) Cela nest pas tant chien.
426 mamaky casser, briser.
Mettre un préservatif en parlant dun homme.
Du ou de la petite amie, utilisée par les jeunes des milieux urbains, dans la première moitié des années.
758 PÔPÔLY (probablement, calque.
9Par ailleurs, certains mots argotiques, bien quils aient été considérés au début comme propres aux «voyous ont fini par simposer et ont connu un usage (presque) général.«jai eu le devant, mais pas le derrière cest-à-dire «jai pu faire une pénétration vaginale, mais pas une sodomie.376 lela kindy «langue de la vulve».Du préservatif, apparue dans la première moitié des années 80 dans les villes.Il a été tellement chien avec toi aujourdhui!mifady observer un interdit mitrambona.Des jeunes (milieu urbain et rural apparue dans les années 60, encore utilisée de nos jours, désignant lacte sexuel, en parlant indifféremment dun homme ou dune femme.Dans le domaine de la sexualité, qualificatif des jeunes filles ou des jeunes femmes aux hanches relativement larges, portant une jupe bigarrée (expression de plaisanterie des collégiens et lycéens de la capitale dans la seconde moitié des années 60, époque de lapparition des films.


[L_RANDNUM-10-999]