escorte ain

Vite ils remontent dans les broussailles et en se baissant ils arrivent sur le turellement en voyant le train, ils pensent à léchec de nos camarades et leur présence ici était pour aider en cas de coup dur.
Une Jeep reste en observation à ST martin.Ndlr) du message pour l'Ain du Débarquement: «La Reine savance sur sa terrasse, ce nest pas la Reine cest le Roi».Combat, defense, escort or transport we do it all.Le lendemain, la compagnie décampe et va s'installer dans les bois à l'ouest de Rossettes.Malgré les soins qui lui ont été prodigués, le maréchal des logis-chef jacq est décédé des suites de ses blessures dans la nuit du 4 au 5 novembre.Nous apprendrons un peu plus tard quil y a eu de nombreux blessés, et que des otages pris au village voisin ont été alignés contre un mur pendant plusieurs ut se terminera bien escort montevrain sans autres représailles à notre grande satisfaction.Enfin tout le matériel du parfait saboteur.
La Résistance s'éveille, ceux qui refusent la défaite, ceux qui refusent les lois portant sur le statut des juifs, ceux qui refusent la chasse aux sorcières qui exclut les communistes de ladministration, sindignent dabord individuellement.
Le poste avancé de la Résistance croit avoir affaire à des Américains et surpris na que le temps de se replier.
Jean Paul, capitaine canadien, a été parachuté en Saône et Loire et va commander le groupe Maquis Chico dans la montagne de Chartreuse ous sommes en mars 1944 et les préludes au Débarquement se précisent de jours en jours.
Etablie à Corlier, l'unité reçoit la mission d'occuper la ligne de défense de Poncin à Jujurieux et d'entraver la circulation par des fossés creusés sur les routes.Nos 2 fusils mitrailleurs ouvrent le feu, la réponse est immédiate; plusieurs Allemands semblent touchés en essayant de s'engager sur le pont.Le 11 mai, après que le drapeau de l'école d'Autun eut été subtilisé à l'aumônier dans la cure de Pont-d'Ain, une prise d'armes a lieu dans les bois, en présence de Romans-Petit, Richard Heslop, alias "Xavier Henri Girousse, ainsi que de "Michette" et "Adée deux.Première surprise : en arrivant les avions alliés bombardent les ponts, seul le pont sur lAIN de la voie ferrée est touché et nous déplorons la mort dun jeune pêcheur.La pluie a sans doute mouillé une partie sensible de notre dispositif.1er 2 et 3 juillet : cela nous inquiète un peu.Malgré l'hostilité de l'encadrement, des sizaines et trentaines sont formées avec les élèves les plus motivés.Les premiers contacts de l'école avec les résistants remontent à décembre 1943 : le cuisinier de l'école, Roger Bonnavent, résistant, favorise la rencontre du responsable des EDT Mazini, dit "Sioux avec le résistant Gaston Gambier, dit "Augé de Pont-d'Ain.




[L_RANDNUM-10-999]