echange carte de visite japon

La carte de visite est une indication de la position sociale et commerciale d'une personne et, par conséquent, du niveau de respect que vous commandez.
Quelques exemples trouvés sur le net de cartes qui nappartiennent sûrement pas à des hommes daffaires.E à vous asseoir pour une réunion, il est important de garder les rencontre coquine nice meishi visibles.Vous devez avoir à disposition autant de carte que de personnes nouvelles présentes. .L'échange de cartes de visite est la chose la plus importante pour les gens d'affaires japonais.La bourde : vous avez oublié vos meishi vous nen avez plus / pas!Cela permet de faciliter la communication en offrant un instant tampon entre les salutations dusage et le début dune conversation professionnelle.Ils ont en ligne sur leur site toutes les recommandations nécessaire à la création de votre fichier et moyennant quelques euros ils vérifient vos fichiers avant le tirage.
En conséquence, la manière dont vous échangez les cartes de visite au Japon témoigne de la manière dont vous traitez celui qui la présente.
Ne couvrez pas votre nom avec vos doigts ; Donnez et recevez les cartes à deux mains.
Le processus d'échange de cartes de visite au Japon.
Au Japon, les mots ont encore un pouvoir symbolique. .
Le fait est que beaucoup de japonais ne connaissent pas eux-même les bonnes manières et nont pas la maîtrise du japonais soutenu.E en toutes circonstances.Puis, vous donnez votre position, nom dentreprise et enfin votre nom.Que feriez-vous si vos cartes de visite s'épuisent pendant que vous rencontrez vos clients?Le rang et la hiérarchie : la culture d'entreprise au Japon.Et pour frimer un peu aussi.Je ne suis pas certaine que parler japonais soit toujours nécessaire pour faire du business au Japon.Pourquoi les japonais échangent-t-ils leur meishi avant même de sassoir?La Meichi une carte de visite très codifiée.Quel beau grin de papier!Chaque personne a à la main, ses cartes de visite et parfois le porte-carte.


[L_RANDNUM-10-999]